Le dispositif de tiers actif bientôt en province de Luxembourg – Appel aux partenaires

Le dispositif de tiers actif est un dispositif d’accompagnement transversal et intersectoriel pour des jeunes en ruptures répétitives de prise en charge institutionnelle. À l’image du dispositif de L’Entre - Temps basé à Bruxelles et qui accompagne les jeunes en Wallonie et à Bruxelles depuis plus de 20 ans. Également partenaire du projet pour la province de Luxembourg, L’Entre-Temps apporte son expertise pour la mise en place d’un tel dispositif chez nous. en province de Luxembourg

Fin 2023, plusieurs partenaires actifs dans les secteurs de l’Aide à la jeunesse, du Handicap et de la Santé mentale se sont rassemblés pour répondre à l’appel à projets « tiers actif » de la Ministre de l’aide à la jeunesse. Bonne nouvelle. Le projet a été accepté. Un comité de pilotage doit être prochainement lancé pour mettre en œuvre le dispositif sur notre territoire. Les partenaires intéressés peuvent rejoindre le futur COPIL (Comité de Pilotage). (Point de contact en fin d’article)

Qu’est-ce que le dispositif de prise en charge de tiers actif ou de tiers médiateur/facilitateur ?

Le dispositif de tiers actif est un dispositif d’accompagnement transversal et intersectoriel pour des jeunes en ruptures répétitives de prise en charge institutionnelle. À l’image du dispositif de L’Entre – Temps basé à Bruxelles et qui accompagne les jeunes en Wallonie et à Bruxelles depuis plus de 20 ans. Également partenaire du projet pour la province de Luxembourg, L’Entre-Temps apporte son expertise pour la mise en place d’un tel dispositif chez nous.

Le dispositif de tiers actif est un dispositif d’accompagnement transversal et intersectoriel pour des jeunes en ruptures répétitives de prise en charge institutionnelle. À l’image du dispositif de L’Entre - Temps basé à Bruxelles et qui accompagne les jeunes en Wallonie et à Bruxelles depuis plus de 20 ans. Également partenaire du projet pour la province de Luxembourg, L’Entre-Temps apporte son expertise pour la mise en place d’un tel dispositif chez nous. en province de Luxembourg

Une structure d’appui transversale et intersectorielle

« La prise en charge du jeune se veut transversale aux trois secteurs

  • de l’Aide à la Jeunesse,
  • du Handicap
  • et de la Santé mentale, » nous explique Marie-Rose Kadjo, directrice de L’Entre-Temps.

« Nous disposons d’une équipe mobile pluridisciplinaire qui accompagne des jeunes à Bruxelles et en Wallonie dans un rôle de tiers médiateur/facilitateur. 

Nous proposons aux jeunes et à leur famille une aide individuelle dans leur milieu de vie en partenariat avec les services et institutions concernés, » poursuit-elle. « La fonction de fil rouge dans le parcours de certains jeunes confrontés à des ruptures répétitives de prise en charge institutionnelle favorise l’amélioration de leur rapport à leur environnement. »

Tous les besoins du jeune pris en compte

En province de Luxembourg, le projet de tiers actif consistera à mettre en place un dispositif lui aussi intersectoriel et transversal afin que de tous les aspects de l’accompagnement et des besoins du jeune soient pris en compte (socio-relationnel, psychologique, santé, santé mentale, la famille, l’éducation…) « Plus qu’une concertation, c’est une mise en œuvre en commun avec une responsabilité partagée par tous les partenaires engagés dans le dispositif » complète Marie-Rose Kadjo.

Public cible en province de Luxembourg

Les jeunes de 6-8 ans jusqu’à 18 ans (pour le secteur de l’Aide à la jeunesse) ou jusqu’à 21 ans (pour des situations liées à l’AVIQ) avec des basculements possibles vers l’âge adulte.

Comment faire appel au tiers médiateur/facilitateur ?

Pour faire appel au tiers médiateur/ facilitateur en province de Luxembourg, les partenaires du projet prévoit les critères suivants :

La demande d’intervention pourra venir de tous les secteurs dans le cas d’une

  • situation complexe avec au moins deux des secteurs impliqués (AJ, Handicap et/ou Santé Mentale).
  • situation d’impasse : on ne voit pas comment continuer à avancer :
  • les impasses sont liées à un manque de ressources ou une absence de solution ;
  • les impasses sont liées à un sentiment d’inefficacité des professionnels activés et comprend un risque de rupture.
  • l’exclusion et la prévention de l’exclusion ou des refus multiples.
Le dispositif de tiers actif est un dispositif d’accompagnement transversal et intersectoriel pour des jeunes en ruptures répétitives de prise en charge institutionnelle. À l’image du dispositif de L’Entre - Temps basé à Bruxelles et qui accompagne les jeunes en Wallonie et à Bruxelles depuis plus de 20 ans. Également partenaire du projet pour la province de Luxembourg, L’Entre-Temps apporte son expertise pour la mise en place d’un tel dispositif chez nous. en province de Luxembourg

Une réunion sera prévue tous les trois mois, avec le jeune, la famille et toutes les parties prenantes de la situation. Un bilan de clôture sera également prévu lorsque l’autonomie du dispositif est atteinte. Avec activation et fermeture des collaborations pertinentes.

Le dispositif comprendra également un Comité de Suivi composé de quatre à cinq personnes ressources de différents secteurs.

Rejoindre le COPIL en tant que professionnel

Une subvention de 40 000 € a été allouée au projet pour une durée d’un an. Une personne sera engagée à mi-temps pour coordonner le dispositif sur le territoire de la province de Luxembourg (avec une prévision annuelle de 8 à 10 situations qui seront prises en charge).

 

Envie de participer ou rejoindre le développement du projet ? Pour participer au COPIL ou pour plus d’infos :

contact@lentretemps.be 

ou

direction@implaprovidence.be