Actualités

offres d'emploi relatives au réseau

  • Le service général des maisons de justice, pour la Direction de la maison de justice du Luxembourg, situé rue de Sesselich 59b à Arlon, recherche un assistant administratif judiciaire (H/F/X) à temps plein (2 contrats à durée indéterminée en attente d’un recrutement statutaire (CDI ARS) – et complémentairement constitution d’une réserve de recrutement), candidature ouverte jusqu’au 23 juin 2020.

  • Le Centre de rééducation fonctionnelle La Cordée, situé à Libramont, recherche un(e)  animateur de groupe (assistant social / assistant en psychologie / éducateur spécialisé / ergothérapeute/logopède/kinésithérapeute)  à temps partiel CDI (13h/semaine) pour renforcer son équipe, candidature ouverte jusqu’au 25 juin 2020.

Actualités du réseau

  • Le Délégué général aux droits des enfants (DGDE ) recherche des témoignages d’enfants et de jeunes pendant la période de confinement/déconfinement

Durant l’élaboration et l’application des mesures de confinement, ainsi que celles qui ont visé progressivement un déconfinement, le Délégué général a été particulièrement attentif aux conséquences de cette crise sur les enfants, sur leurs parents et sur les possibilités de leur prise en charge par les secteurs concernés par la petite enfance, l’enfance et la jeunesse. En parallèle d’une analyse de la situation, fondée notamment sur une consultation des professionnels (à laquelle vous avez peut-être participé) et sur les témoignages de familles et de jeunes, le Délégué général a formulé au fur et mesure une série de recommandations qui ont suivi le rythme de l’évolution de la crise elle-même.

Sans noircir à outrance le tableau, la Belgique doit manifestement rougir du faible niveau du respect de ses engagements de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant. La crise sanitaire l’aura encore davantage révélé tout en amplifiant son atteinte aux droits. Tous les enfants auront été privés de leur premier lieu de socialisation, l’école. Beaucoup auront été privés de soins pourtant essentiels à leur développement mental, psychique et physique. Ils auront été tous confinés à leur domicile ou dans l’institution qui les héberge. Ils n’ont cependant pas été égaux face à une catastrophe aussi conséquente.

Pour toutes ces raisons, le DGDE souhaite récolter les témoignages des enfants, des jeunes et des familles relativement aux conséquences de la crise sanitaire sur leur quotidien mais aussi sur leur avenir. Plusieurs d’entre vous, au sein de vos institutions respectives, ont déjà réalisé ou aimeraient réaliser avec les jeunes et/ou les familles des productions à partir de leur témoignage. Seriez-vous disposés à  les transmettre afin qu’ils puissent être intégrés d’une manière ou d’une autre dans le rapport d’activités du Délégué général aux droits de l’enfant ?

En plus de s’en inspirer, il s’agira surtout pour le Délégué général de relayer cette parole à travers son rapport d’activités et lors de sa présentation au Parlement. Ce sera l’occasion de faire entendre dans ce haut-lieu de la démocratie la parole de ceux qui doivent être les premiers protégés. 

La date retenue pour recueillir ces témoignages (sous n’importe quel format) est le 30 juin 2020 (si trop court, pour le 15 juillet 2020 maximum).

Pour participer à ce projet ou obtenir d’autres informations sur ce recueil de témoignages, veuillez prendre contact avec Madeleine Guyot.

Madeleine Guyot (P/O Bernard De Vos)